Recommander ce site | Ajouter au favori  

"Donnez-vous le meilleur pour vos droits citoyens, l'indifférence naît de l'ignorance, engagez-vous !"

 Autres rubriques
 

Samedi 18 août 2018

NOIR : est l'antithèse du blanc. Couleur du deuil en Occident, le NOIR est à l'origine , le symbole de la fécondité, couleur des déesses de la fertilité et des vierges noires.     Les couleurs sont également présentes dans nos expressions : voir la vie en rose, rire jaune, etc... A l'heure actuelle, l'Homme peut voir sept couleurs, mais plus de sept cent teintes différentes. On dit que dans le futur, l'Homme pourra voir un spectre de 12 couleurs.     Les couleurs sont partout présentes autour de nous. En regardant par la fenêtre, je peux apercevoir le vert des feuilles, le bleu du ciel, le jaune du soleil, le rouge avec des points noirs de la coccinelle.     

Rechercher sur le site

Projecteur sur ...

Actualités

Politique, culture politique

Interviews, reportages

Droit - justice - démocratie

Economie, société

Sciences & technologies

Découverte

Nous contacter

 Qui sommes-nous ?
   
Lecture d'un article
Interviews, reportages
WINNIE MANDELA A JAMAIS DANS NOTRE COEUR
Article consulté 432 fois, publié Jeudi 19 avril 2018.
Source : Political-motion/ Gombe J - http://www.political-motion.com/
Imprimer | Envoyer à un ami | Diapo photos (0)



"WINNIE MANDELA ETAIT CENSEE ETRE LA PRESIDENTE DE L 'AFRIQUE DU SUD" Jullius Malema

I : WINNIE MANDELA :"L'emblème d'une longue souffrance"

Winnie mandela est une mère,une sœur,une grand-mère devenue modèle pour tous ceux qui ont grandi avec son histoire ou à travers l’histoire de leurs parents.
C’est une grande activiste africaine,fière de son origine,courageuse grâce à qui l’Afrique du sud vit la liberté et la démocratie qui profitent à tous les opprimés d’hier dont Nelson Mandela.
Sans cette conviction qui l’animait, ce don de soi pour une cause juste,l’apartheid n’aurait pas été dévoilé aux yeux du monde au cours des années et rappeler au Monde qu’un homme : Nelson Mandela , croupit en prison de longues.

Alors que Winnie Madikizela-Mandela est décédée lundi, le chef de l’opposition gauchiste sud-africaine a déclaré que les misogynes de l’ANC au pouvoir l’avaient empêchée de prendre la place qui lui revient.
« Winnie Mandela était censée être la présidente de l’Afrique du Sud; mais les hommes de l’ANC ont été menacés par une femme et les Blancs ont été menacés par une femme africaine. C’est pourquoi ils ont tout fait pour la détruire », a déclaré le leader de l’EFF Julius Malema à la foule.

L’ancien leader des jeunes de l’ANC, Malema, un critique virulent du président déchu Jacob Zuma, était proche de Madikizela-Mandela et a le même attrait direct. Il a été expulsé de l’ANC après avoir été reconnu coupable de discours de haine et a créé le FEP en 2013, qui est devenu assez fort pour être un «faiseur de rois» dans les élections du gouvernement local en 2016.

Madikizela-Mandela a fait campagne sans relâche pour la libération de son mari Nelson Mandela et est apparue comme un héros de la libération, mais son héritage a été plus tard terni par des allégations de violence.
Elle était parmi les candidats à la vice-présidence de l’ANC en 1997, un poste qui lui aurait permis d’occuper un rôle de premier plan au niveau national, mais elle a retiré sa candidature après avoir échoué à obtenir un soutien suffisant.

« La mère de la nation aurait restauré la dignité des Noirs », a déclaré Malema, adoptant une épithète largement utilisée dans les médias sud-africains pour refléter le respect de l’opposition franche de Madikizela-Mandela au régime de l’apartheid.

Peu de sud-africains ordinaires se sont concentrés sur les chapitres les plus sombres de son passé, y compris une condamnation pour enlèvement et agression d’un activiste trouvé avec sa gorge coupée près de sa maison de Soweto.

Malema a déclaré que la condamnation de Madikizela-Mandela en 1991 était une imposture et a promis que le FEP se battrait pour les droits des Sud-Africains noirs tout aussi intrépide que le pilier anti-apartheid. « La lance est tombée… Nous sommes ici pour ramasser la lance », a déclaré Malema.

II :FUNERAILLES :
Les adieux appuyés des Sud-Africains à Winnie Madikizela-Mandela
Par Patricia Huon,

Des dizaines de milliers de Sud-Africains ont rendu un dernier hommage à Winnie Madikizela-Mandela, ce samedi, lors de funérailles nationales. Le stade d’Orlando, situé dans le township historique de Soweto, était plein à craquer. La foule, tantôt joyeuse, émotive ou revendicatrice, a chanté et dansé sur les hymnes qui ont marqué la vie de celle qui était surnommée «la Mère de la Nation», décédée le 2 avril.

«Winnie Mandela ne meurt pas»

Une cérémonie très politisée. Dans les tribunes, s’affichent t-shirts, foulards et drapeaux aux couleurs de l’ANC, le parti au pouvoir et ancien mouvement de la lutte contre l’apartheid. Mais des bérets rouges s’alignent aussi sur des rangées entières, occupées par des militants des Combattants pour la Liberté Economique, le parti de la gauche radicale créé par le populiste Julius Malema. Les deux groupes rivalisent de ferveur pour se revendiquer comme les héritiers légitimes de la défunte. Lorsque Julius Malema, qui était proche de Winnie Mandela, prend la parole, il appelle à poursuivre son combat pour «une transformation économique radicale», via l’expropriation sans compensation de terres appartenant à des Blancs pour les redistribuer à la majorité noire. «Winnie Mandela ne meurt pas, elle se multiplie en des millions de fleurs rouges», lance-t-il, en référence à la couleur de son parti.

«Nous ne sommes plus à l’époque de l’euphorie qui a suivi l’élection de Nelson Mandela, celle du rêve la Nation arc-en-ciel», estime Liesl Louw-Vaudran, journaliste et analyste à l’Institut pour les études sur la sécurité, basé à Pretoria. Ils sont de plus en plus nombreux parmi la population noire à se montrer critiques des concessions qui ont été faites à la fin de l’apartheid. Winnie Mandela n’était pas une femme de concessions. Sa résistance à tout prix et son franc-parler, inspirent parmi la nouvelle génération de militants, notamment parmi les femmes noires, nombreuses à lui rendre hommage sur les réseaux sociaux. «C’est un volcan qui vit en chacun de nous», dit Naledi Chirwa, une jeune activiste féministe sud-africaine, qui promet de poursuivre sa révolte contre les inégalités et «le patriarcat».

Les critiques tues

Face à cette célébration populaire, les dirigeants de l’ANC se sont succédés pour faire l’éloge de «Mama Winnie», les quelques voix critiques face aux controverses qui l’ont entourée se sont vite tues en cette période de deuil. Pourtant, beaucoup au sein de l’organisation étaient en désaccord avec ses prises de position, voire l’avaient ouvertement critiquée ou accusée. Dans un poignant discours, les larmes aux yeux, Zenani Mandela, la fille aînée de Winnie et Nelson Mandela a réglé ses comptes avec ceux qui ont sali l’image de sa mère - estimant que ceux-ci «soumettent les hommes et les femmes à des standards moraux différents» - pour ne reconnaître ses mérites qu’après sa mort. «Cela montre quels hypocrites vous êtes», a-t-elle dit, avant de louer «une jeune génération qui n’a pas peur des pouvoirs établis et est prête à remettre en cause leurs mensonges».

L’hommage qui lui a été rendu démontre que pour une majorité de Sud-Africains, Winnie restera avant tout une héroïne de la lutte anti-apartheid. Non pas parce qu’elle était l’ex-épouse de Nelson Mandela, mais parce qu’elle a elle-même contribué, au prix de nombreux sacrifices, à faire tomber le régime raciste.


Gombe J.


Haut de page
 
ARETHA FRANKLIN ,UNE INSPIRATION AU QUEBEC
Vendredi 17 août 2018
THANK YOU Mr & Mrs OBAMA
Mardi 11 juillet 2017
LES CRISES EN AFRIQUE HIER TCHAD,RWANDA,LES DEUX CONGOS, COTE D'IVOIRE,& AUJOURD'HUI CENTRAFRIQUE : L'AFRIQUE UN ENJEU POUR L'AVENIR DE LA CIVILISATION OCCIDENTALE. L'AFRIQUE SE REND-ELLE COMPTE DE LA NECESSITE DE LA RESISTANCE COLLECTIVE AFRICAINE PLUS FORTE,PLUS SOLIDAIRE QUE LA LUTTE AU NIVEAU D'UN SEUL ETAT?
Vendredi 30 juin 2017
FEMMES PILOTES D'AVION DE LIGNE: DES AFRICAINES AUSSI DANS LA COURSE
Lundi 17 avril 2017
IL Y A 8 ANS MICHELLE &BARACK OBAMA NOUS EMERVEILLAIENT,REVIVONS LA VIDEO AUJOURD'HUI ILS PASSENT LE RELAIS
Mercredi 1er février 2017
 

Copyright © 2006 political-motion.com, all rights reserved.